UK Bookmakers
Imprimer

IONIQ est là !

Ioniq, le tout nouveau modèle de Hyundai arrive ce week-end du 15 et 16 octobre 2016 en concession en version hybride.

Suivront ensuite les versions électrique dans quelques semaines et hybride rechargeable au 2e trimestre 2017. Resté jusqu’ici sans offre de motorisations alternatives en dehors de son ix35 Fuel Cell, Hyundai sera donc doté d’ici quelques mois de trois nouvelles offres avec un seul modèle qui ne manque pas d’atouts face à ses principaux concurrents : les Toyota Prius IV et Auris hybride sur le marché de l’hybride, la Nissan Leaf sur celui de l’électrique et la Golf GTE de Volkswagen sur celui des hybrides rechargeables.
Le gros des volumes devra venir de la version hybride. Hyundai a donc fortement investi sur ce modèle pour proposer une concurrente sérieuse à la Prius mais aussi à l’Auris puisque sur certains marchés comme la France, Toyota vend plus d’Auris hybride que de Prius (8 640 Auris en France à fin septembre contre 3 196 Prius). D’ailleurs, en termes de gabarit, avec ses 4,47 m de long, Ioniq vient directement se placer entre Auris (4,3 m) et Prius (4,5 m).  

Slideshow IONIQ-GAMME

Un agrément de conduite en faveur de Ioniq
Et Ioniq a plusieurs atouts. Avec un design plus épuré que celui de Prius, Ioniq a un look moins clivant que sa concurrente japonaise. Et face à Auris dont le design est plus consensuel, Ioniq hérite peut-être d’une allure plus sportive. En termes de technologies et de motorisation, la comparaison est plus intéressante avec Prius récemment renouvelée et conçue, comme Ioniq, spécifiquement pour accueillir des motorisations alternatives (ce qui n’est pas le cas d’Auris). Les deux modèles ont des motorisations relativement similaires (bloc essence 4 cylindres à injection directe associé à un moteur électrique) en dehors de la batterie électrique nickel-métal hydrure chez Toyota et lithium-ion chez Hyundai, mais l’agrément de conduite est plutôt en faveur de Ioniq. Seul modèle hybride doté d’une boîte à double embrayage DCT-6, Ioniq apporte plus de souplesse et une meilleure réponse à l’accélération. 
En termes d’émissions de CO2, l’avantage est à Prius et ses 72g de CO2/km (cycle NEDC). Plus puissante (140 ch cumulé contre 122 ch pour Prius) Ioniq émet de son côté 79g (comme Auris) si elle est chaussée de jantes 15 pouces (avec des pneus Michelin Energy Saver) et 92g avec des jantes 17 pouces. "Nous n’avons pas cherché à abattre le CO2 mais à trouver le meilleur compromis entre aérodynamique et plaisir de conduire", explique Franck Pichot, directeur produits de Hyundai France. 

 

Découvrir nos offres de lancement.

The Best betting exchange http://f.artbetting.netby ArtBetting.Net

Hyundai Théobald

Votre Satisfaction, notre priorité !
Aidez-nous à être toujours meilleurs...

Un problème rencontré avec notre équipe ?

Un sentiment à partager ?

Contactez-Nous !

All CMS Templates - Click Here